Regroupement des Grandeurs natures médiéval fantastique, du monde de Toki


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Retour vers la-bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Retour vers la-bas le Sam 24 Déc - 11:18

Après l'entrainement effectué auprès de ses maîtres magiciens, Galvarock arrive enfin à améliorer sa maîtrise de la terre. Nouveaux sort, nouveaux plaisirs ...eh nouvelles puissances. Il est temps de retrouver son grand-frère préférer pour continuer ses projets... eh leurs projets pour devenir riche et puissant. Il ne doit que retrouver celui qui doit leur donner leurs payes, être milicien sa rapporte mais être chef sa rapporte plus encore. Perdu dans ses pensées Galvarock ne vu pas la racine sur le chemin et trébuche dessus.
-AÏE

Il se relève maladroitement et se retourne voir si personne ne l'a vu.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Retour vers la-bas le Sam 24 Déc - 18:15

phélicia elsra-ines parcourait la frontière de son territoire.On disait entre les branches que des créatures a deux pattes se promenait dans les environs. Certain affirmait qu'ils étaient dangereux, mais presque aucun homme-animal n'avait été blesser. Bon, quelques un affirmait y avoir rescaper de peu, mais elle soupçonnait raven le corbeau d'Avoir abuser des belles histoire héroïque pour se rendre intéressant. Mais phélicia était d'une grande curiosité...et elle était perdu quelque part proche de la frontière de son territoire, alors aussi bien faire d'une pierre deux coup... et puis eldini, dit la belette de moquerait d'elle le reste de sa vie si il apprenait qu'elle était encore perdu...

phélicia parcourait donc les arbres avec une souplesse peu commune lorsqu'elle senti une odeurs étrange. se pourrait-il que... et elle l'aperçu. La bête avançait sur un chemin border d'arbre. Fasciner par la démarche de la bête a deux patte, la jeune renarde avançait tan bien que mal a une vitesse semblable, caché dans les buissons, ne perdant pas un mouvement de vue. Elle étudiait. Lorsqu'il trébucha, la jeune renarde éclata d'un grand rire cristallin. C'était tellement évident qu'il s'étalerait de tout son long en marchant sur deux patte!

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Retour vers la-bas le Sam 24 Déc - 18:38

Galvarock entend un rire provenant de la végétation envirronante. Il prend son épée et se dirige vers l'endroit d'où le bruit été apparu. Il court et retribuche encore.Il se relève fâcher.
-Je te haïs nature.
Constatant son erreur il se dépêche de demander pardon.
-Désoler belle Gaïa... ce n'est point se que je voulais dire.

Il prend une grande respiration et dit:

-S'il vous plait la-bas vous pourriez sortir j'aimerais bien vous voir... si vous n'êtes pas dangereux bien-sur

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Retour vers la-bas le Sam 24 Déc - 19:15

phélicia se redressa sur deux pied, tout éclat de rire envoler. Il était vrais qu'elle avait rie un peu fort...inquiète, la jeune renarde regarda par dessu le buisson et poussa un petit crie en s’apercevant que la bête était tout près. Aussitôt l'éclat sortie de sa bouche, phélicia se maudit. Il avait une épée! une longue épée d'acier...ou d'un tout autre métal tout aussi solide...près a la découper en morceau! Ah non! elle ne se laissera pas faire comme sa, quand même! Les griffes de la femme-renard s'enfoncèrent un peu dans la terre meuble et un grognement d'avertissement sortie de sa gorge. Il était trop tard pour fuir,elle devait se battre.

un coup d'oeuil au-dessus de sa cachette lui apprit cependant que, aussi menacente qu'elle pouvait l'ètre, elle n'égalerais jamais celle de cette bête. La jeune kami décida donc d’arrêter de grogner et d'attendre dans sa cachette, peut-être la jeune bête repartirait-il sans lui faire du mal...

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Retour vers la-bas le Dim 25 Déc - 12:07

Suite au grognement, Galvarock sursaute et lâche son épée. Se rendant compte de son erreur il pense ramasser son épée, mauvaise idée il sort alors son livre de sort et comme pour inspirer la peur, il lève son bras bien haut dans le ciel et dit bien haut:

-notto carma sairin ho(armure magique)

Un aura vert se créer autour de Galvarock.

-Je suis prêt viens... ou bien vous pouvez rester la si vous-voulez?

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Retour vers la-bas le Lun 26 Déc - 17:51

phélicia entendit le bruit du métal tomber au sol...Se pouvait-il qu'il soit assez fort pour la terrasser sans même son épée? Les paroles de la bête ne lui inspirèrent pas non plus confiance, elle n'avait jamais entendu pareil parole au-paravent. Inquiété et intriguer, la jeune renarde jeta un coup d'oeuil par dessus le buisson.

Lorsqu'il parla, phélicia fut dubitative...Il semblais menacent, mais pas dans ces paroles...étrange...

Phélicia regardait toujours par dessus le buisson avec crainte cette fois. Si elle se montrait, elle se ferais dévorer! la jeune kami sortie finalement la tête des buisson avant de dire de sa voix la plus menacente :

--qui ete vous et que faite vous sur mon territoire!

Phélicia maudit le timbre tremblant de sa voix qui sonnait plus comme une petite fille apeurer que comme un prédateur...Bon, peut-être n'avait-il rien perçu du tremblement? pour en être sur, la jeune renarde jeta un regard mauve perçant sur la bête, comme on le lui avait enseigner devant une petite sourie.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Retour vers la-bas le Mer 28 Déc - 15:18

Envoyant la petite tête sortir Galvarock ne pus réprimer sa terreur voyant une tête volante qui parle
-Ahahahahahaha une tête volante qui parle.

Oui c'est bien sur étrange d'avoir peur de sa venant de la part d'un mage qui ne s'enfuit même pas devant des morts- vivants ou pire le grand Tarek.Mais bon il eut peur.La peur se voyait sur son visage.Étrange oui pour un priant de la nature d'avoir peur de kami mais que voulez vous Galvarock est ainsi.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Retour vers la-bas le Mer 28 Déc - 18:03

phélicia s'attendait a toute réaction, mais pas celle-là. Lorsqu'il hurla, phélicia poussa un cri,prise a dépourvue. qu'es qui pouvait bien faire peur a une telle bête sauvage? une tête volante? où était-elle? phélicia poussa un nouveau hurlement aiguë, regardant dans tout les sens pour trouver la chose dangereuse, finalement, la jeune renarde sauta par dessus le buisson et traversa le chemin a la course pour s'éloigner le plus possible du danger.

une fois monter bien haut dans un arbre, la jeune renarde se issa sur une branche au dessus du chemin pour avoir une bonne vue du danger. le souffle court et toute tremblante, phélicia demanda d'une petite voix tremblante:

--esqu'il est partie? le danger?

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Retour vers la-bas le Ven 30 Déc - 15:01

Assiatant à la scène Galvarock ne vu qu'un corps apparaitre en dessus de la tête et que cette créature sauta et parti. Ensuite une petit voix lui parle , il répond:

-Eh...eh désolé fausse alerte tu n'étais pas une tête volante.

Galvarock retourna chercher son épée et la rangea dans son fourreau. Il se calme se disant que la créature avait eu plus peur que lui. Et dit à haute voix:

-Tu es quoi toi ?

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Retour vers la-bas le Ven 30 Déc - 21:46

Phélicia s'agrippa a sa branche en y plantent les griffes pour plus de sécurité. Elle regarda fixement la bête sauvage, méfiante. Elle décortica ces moindre geste pour être sur que tout danger était écarter. Même si le danger semblait pour le moment écarter, les oreilles de la jeune renarde frémissait frénétiquement dans tout les sens, nerveuse.

Au parole de l'étrange bête sauvage, phélicia inclina la tête sur le coter, perplexe. Qui elle était, elle? c'était plutôt a elle de poser la question, c'était cette grosse bestiole qui avait décider de se promener sur SON territoire après tout! phélicia tenta d'avoir l'aire le plus menaçante possible, compte tenus de sa position ( prise dans un arbre)et dit d'une voix qu'elle voulait hautaine et menaçante:

--je me nomme phélicia elsra-ines et VOUS ète sur MON territoire!

puis,contente de son effet continua sur une note infantile:

--alors décliner votre identité.

c'était fou comme la confiance en soie arrivait vite lorsque l'on était or de porter de son ennemie. la jeune renarde continuait quand même a observer le moindre geste de la bête, prête a lui sauter dessus au moindre geste brusque.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum